Cabinet :
44 rue de Metz
16100 COGNAC

Gil   Beucher

                         Thérapeute psycho-corporel, bio-énergéticien et aromathérapeute certifié (FFA)

Le blog de VIBRENERGIL

ENERGETIQUE - A propos du taux vibratoire (et du taux de vitalité)

Publié le 19 novembre 2019 à 10:35

J'avoue qu'il n'est pas facile de définir très exactement ce que sont le taux vibratoire et le taux (ou degré;) de vitalité d'un être vivant.

Les mesures de la vibration et de la vitalité sont recoupables et se retrouvent souvent (mais pas toujours) en correspondance. Récemment, j'ai eu la douloureuse occasion (que l'on peut à la fois considérer comme une situation dramatique mais aussi comme un privilège) d'assister au dernier souffle d'une personne de mon entourage, âgée de plus de 90 ans. Une fin de vie tout ce qu'il y a de plus "normale" mais lors de laquelle j'ai pu mesurer (à l'aide de ma main droite qui est mon "antenne" à moi) la baisse rapide du taux vibratoire ET du taux de vitalité. Le premier était déjà bien bas depuis des mois (deux ans depuis mon premier contact avec cette personne) mais le deuxième s'est littéralement effondré au cours des dernières heures de la vie. Puis lors des derniers cycles respiratoires, les deux "courbes" m'ont semblé chuter de façon vertigineuse. C'est ce qui m'a permis de détecter que cette personne vivait ses toutes dernières minutes et de pouvoir le faire comprendre à sa fille qui hésitait à quitter son chevet pour revenir un peu plus tard... ou rester, ce qu'elle a donc choisi de faire.




On a déjà dit que TOUT est énergie, et que la matière n'est qu'une sorte d'ultime concentration de l'énergie. On peut d'ailleurs remarquer que toute matière ne possède pas la même dureté, la même masse, donc la même "concentration" d'énergie...

Or l'énergie se transmet et se mesure en "vibrations", notamment les sons ou encore la lumière qui se transmettent par des vibrations qui leur sont propres...

Le taux vibratoire est la mesure de la qualité de cette énergie structurelle.

Cette mesure peut s'appliquer absolument à TOUT : objets physiques inanimés, êtres vivants (plantes, animaux, êtres humains), mais aussi aux "choses" non matérialisées qui sont constitués d'énergie (par exemple les "corps énergétiques").

Chaque "chose", chaque espèce vivante, présente une fréquence vibratoire de base propre à son espèce :

Les minéraux ont un T.V. harmonisé avec celui du sol sur lequel ils se trouvent...

On utilise généralement l'Unité Bovis pour définir le taux vibratoire, même si d'autres échelles peuvent aussi être employées avec les mêmes proportions observables.

Les bovins "vibrent" aux alentours de 4000 Unités Bovis.

Les êtres humains sont en général entre 6000 et 9000 U.B.

Les carnivores (non "urbanisés") aux alentours de 12 à 16.000 U.B.

Les chevaux de 18 à 27.000 U.B.

Les oiseaux au-dessus de 27.000 U.B.

Les plantes présentent un cas particulier car les T.V. sont différents suivant les espèces, et pour les arbres, surtout les "espèces nobles" (les grands arbres), les T.V. évoluent au fur et à mesure de leur évolution.

De grands et vieux arbres (chênes, cèdres, oliviers, vieux de plusieurs siècles) peuvent avoir des T.V. dépassant les 100.000 U.B.

Notre planète présente, selon l'endroit où les mesures sont prises, de très grandes variations de T.V., allant de Taux négatifs très bas à des Taux extrêmement élevés.

Il faut savoir que l'absolue totalité de la Terre est parcourue par des réseaux de "canaux" énergétiques, allant de la "résille" de base (3 à 4 centimètres de largeur au centre, régulièrement espacés de 8 à 12 centimètres, présentant des polarités régulièrement inversées) résille croisée qui couvre la totalité de la surface et présente (sauf cas particuliers) un Taux Vibratoire constant et régulier allant de 6000 à 9000 Unité Bovis (en général), jusqu'aux grands réseaux cosmiques (que certains nomment "Réseaux Sacrés") dont certains dépassent les 500.000 ou 600.000 U.B., en passant par toute la gamme des réseaux Hartmann, Curry et autres...




J'ai remarqué que, ces dernières années, nous avons observé (et subi) des variations extrêmement importantes des T.V. de par le monde.

En effet, lors de certaines périodes récentes (correspondant à de violentes manifestations telluriques : tremblements de terre, éruptions volcaniques, tempêtes...) les T.V. de la résille sont "montés" jusqu'à + 180.000 U.B. sur la bande de polarité positive, et - 180.000  sur la bande négative.

Il semble également probable que les pics d'activité solaire, se traduisant par l'arrivée à la limite du champ magnétique (bouclier protecteur) de la Terre, aient un impact sur les taux vibratoires ressenti au niveau planétaire.

Ces périodes heureusement assez courtes (quelques jours) ont été très mal supportées par de nombreux êtres vivants et notamment humains.

Si la grande majorité des gens en sont encore aux 6 à 7000 U.B. traditionnellement admis comme étant la moyenne, certaines personnes dont le style de vie (physique et/ou spirituel) est en adéquation avec les grandes valeurs humaines et universelles, ont largement dépassé les 100.000 U.B. en T.V. du corps physique.

Ces taux vibratoires sont également et très étroitement liés à un autre taux mesurable : le taux de vitalité.

Le taux de vitalité permet de détecter un organe défaillant

Mesuré sur une échelle arbitraire qui va de 0 à 100, le taux vibratoire va déterminer la qualité, le potentiel de vie de l'être considéré (tout être vivant, qu'il soit végétal ou animal). Cette mesure évidemment indépendante de l'espèce, absolument personnelle, est fondamentale pour connaître l'état de santé de l'organisme étudié.

Exemple : comme rappelé ci-dessus, un bovin a un taux vibratoire structurel aux alentours de 4000 U.B., et un oiseau au dessus de 27.000.

Un jeune bovin en excellente forme va toujours avoir un T.V. de 4000, mais le Taux de Vitalité se situera aux alentours de 85 ou 90, alors qu'un oiseau vieux et malade aura encore un T.V. aux alentours de 27.000 (même s'il est légèrement abaissé;), mais son taux de vitalité sera de 40 ou 50 (en dessous de 40, la fin n'est pas loin).

Il est également possible, très intéressant et utile de mesurer le taux de vitalité de TOUS les organes du corps, un par un ("body scanning"), ce qui permet très rapidement et avec une fiabilité remarquable de rechercher l'organe qui présente un problème.

Concernant le taux de vitalité, voici en gros ce que j'observe chez les personnes qui viennent me consulter :

Au-dessus de 70 = pleine forme.

70 = santé normale.

de 60 à 70 = plus ou moins grande fatigue.

de 50 à 60 = état de santé déficient, maladie, nécessitant des soins.

de 40 à 50 = pathologie grave, à 40 souvent critique.

à 30, la personne est mourante (ou l'organe est complètement dévitalisé;).

Ces mesures sont également valables pour les animaux et permettent de déterminer rapidement la localisation d'un problème de santé.

Très utiles également dans le règne végétal, les taux de vitalité permettent de déterminer l'état de la plante.

Le taux de vitalité d'une fleur qui vient de s'épanouir est très proche de 100 !




Catégories : Ce que la science peine à expliquer, Insolite mais vrai !

Publier un commentaire

Oups !

Oops, you forgot something.

Oups !

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

0 commentaires

UA-111945634-1